dimanche 12 mars 2017

Hobart : cérémonie d'adieu à l'Astrolabe

A Hobart ce week-end a eu lieu la cérémonie d'adieu au célèbre navire de desserte de la Terre-Adélie.
Les membres d'équipage, les scientifiques ayant travaillé à bord et quelques invités de marque se sont réunis pour rendre hommage à l'Astrolabe qui a effectué depuis presque 30 ans toutes les rotations logistiques entre la Tasmanie et la base Dumont d'Urville.
Crédit photo : Arnaud LAINE
Inauguré le 10 octobre 1988, L’Astrolabe, du nom de la corvette du capitaine de vaisseau Dumont d’Urville, a été conçu pour naviguer dans les conditions extrêmes avec une coque renforcée permettant de briser la glace jusqu’à une épaisseur de un mètre.
Crédit photo : Arnaud LAINE

Il dispose d'un hangar étanche de 1300 m3 sur le pont arrière, de moyens de manutentions et de fixations pour conteneurs et engins de travaux publics, d'un quartier d’habitation, d'une grue de 32 tonnes/mètre, d'un portique arrière, d'une plate-forme pour hélicoptère, d'un « nid de pie » pour surveiller le déplacement des icebergs et d'un système de télécommunications par satellites.

Les caractéristiques de l’Astrolabe sont les suivantes :

Type du navire : Supply
Longueur hors tout : 65 m
Largeur : 12,80 m
Tirant d’eau : 4,80 m
Jauge brute : 1.700 tjb
Capacité passagers : 48 (13 cabines)
Classification : Classe A - super navire polaire à capacité glace
Propriétaire et armateur : P&O Maritime Services
Pavillon : Français (registre Kerguelen)
Affréteurs : Taaf / IPEV

Les rotations de l’Astrolabe ont permis ces 30 dernières années d'acheminer les équipes scientifiques et techniques, le matériel et le ravitaillement de la base.
De retour au port d'Hobart depuis sa dernière mission (R4-2017),  il quittera bientôt définitivement la Tasmanie.
Crédit photo : Arnaud LAINE
Il sera remplacé, lors des prochaines missions, par un nouveau « navire polaire à capacité glace » de 72 mètres de long, propriété de l’administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), baptisé également L'Astrolabe, et issu d'un partenariat entre les TAAF, l’Institut polaire français Paul Emile Victor (IPEV) et la Marine Nationale (voir article ICI).

1 commentaire:

  1. Cérémonie d'adieux à ce vieux loup de mer. Longue vie à son successeur, et qu'elle soit aussi exceptionnelle que son aïeule. ... Petites larmes quand même ....

    RépondreSupprimer